eToro
5 stars

Tradez avec eToro

eToro est une référence du trading en ligne et permet de trader sur de nombreuses valeurs. Que vous soyez débutant ou confirmé, la plateforme eToro saura vous donner les outils pour faire fructifier votre capital. De plus, aucune commission n'est à prévoir sur le trading d'actions !

Avantages
  • Pas de frais sur le trading d'actions
  • Interface claire et intuitive sur mobile et PC
  • Plus de 10 millions d'utilisateurs
Brokers

Avis Wirex : les travers de ce broker qui attise la controverse

single-image

La majorité des traders sont confrontés à une situation quelque peu difficile au début de leur carrière : le choix du broker idéal à leurs attentes. Comment déterminer si un courtier est fiable et s’il répond à certains critères ? La réponse peut être trouvée tout simplement en passant au crible ses caractéristiques, ainsi qu’en farfouillant parmi les avis sur le Web.

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter un courtier en particulier qui mitige l’opinion générale et qui nourrit nombre de polémiques. Le broker britannique Wirex se distingue de par ses nombreuses offres, mais sont-elles vraiment avantageuses ou privilégient-elles le nombre à la qualité ? Ce broker est-il vraiment à la hauteur face à la concurrence ? C’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

Manque cruel d’inclusion géographique chez Wirex

Avant de se faire connaitre, Wirex était une petite société de courtage en ligne proposant ses services au niveau du Royaume-Uni. Exerçant sous le nom d’E-coin, l’entreprise avait fait des cartes pour crypto-monnaies sa marque de fabrique lors de son lancement en 2014. C’est bien plus tard en 2016 qu’E-coin changeât de nom pour Wirex, après l’élargissement de ses services au trading des crypto-monnaies. C’est dès lors du lancement des services à l’international que la polémique autour de ce broker surgit. En effet, Wirex indique que ses services de courtage sont disponibles et abordables aux quatre coins du globe, or c’est loin d’être le cas. Non seulement Wirex est indisponible dans plusieurs régions du monde, mais il est à ce jour interdit d’activité dans plusieurs pays dont :

  • Les USA.
  • La République Populaire de Chine.
  • Le Japon.

Les trois pays dont l’activité de trading est la plus développée au monde ! Il faut savoir que l’industrie du courtage en ligne est largement tissée autour du monde, il est tout à fait normal pour un broker d’avoir des succursales dans plusieurs pays. A titre d’exemple, le broker Alvexo, qui a été créé la même année que Wirex, est disponible lui dans près de 20 pays différents.

Ce manque d’inclusion géographique en plus d’être contraignant pour la clientèle internationale, donne sérieusement à réfléchir quant à la crédibilité de ce broker. Et en cherchant d’un peu plus près, on comprend vite pourquoi. Mauvaise nouvelle pour les traders français, Wirex ne possède aucun agrément d’un organisme de contrôle européen. Trader sur cette plateforme n’est donc pas conseillé du tout.

Le support client incompétent de Wirex

En plus d’être incroyablement restreint en matière de services internationaux, Wirex ne dispose pas non plus d’un des services client les plus brillants du marché. Pour un trader, trouver de l’aide lors d’un souci technique ou d’un problème de transaction est très important, car chaque seconde compte pour faire des bénéfices. Vous ne trouverez pas d’assistance en cas de souci en travaillant avec ce broker. En comparaison au service client d’Alvexo qui est lui disponible 24h/24 et 7j/7, Wirex n’a vraiment pas grand-chose à offrir.

Des lignes presque injoignables pour la plupart du temps, sans parler des messages sans réponses. Quand il est enfin possible de communiquer avec leur staff technique, celui-ci ne se révèle pas d’une grande aide non plus. Beaucoup d’anciens clients ont déclaré que les conseillers du support technique de Wirex étaient sous-qualifiés et manquaient sérieusement de professionnalisme.

Autre point négatif concernant le service client de ce courtier, le manque cruel de moyens de joignabilité. Aujourd’hui, une multitude, pour ne pas dire la totalité, des sociétés de courtage en ligne profitent de l’avènement d’Internet pour élargir leurs moyens de communication avec leurs clients. Ceci ne semble pas intéresser Wirex, qui, à ce jour, ne propose aucun contact sur les réseaux sociaux à ses clients. Les seules façons de communiquer avec un conseiller Wirex sont par email, par le biais de la discussion instantanée de l’interface, et enfin par téléphone.

Cette dernière option n’est pas des plus convenables puisque le support téléphonique est disponible en anglais uniquement. Cette limitation pose un énorme problème pour les traders francophones qui ne maîtrisent pas bien la langue. Encore une fois, Alvexo se démarque largement avec son support client disponible en 7 langues différentes, de quoi ravir les clients étrangers.

L’offre de formation incomplète de Wirex

Comme beaucoup d’autres sociétés spécialisées dans le courtage en ligne, Wirex vise les traders débutants. Afin d’attirer au mieux la clientèle novice, ce broker met en avant une stratégie fortement utilisée aujourd’hui : la mise en place de formations en trading.

Cette offre pourrait paraître très intéressante aux premiers abords, seulement elle est loin d’être complètement fonctionnelle. En effet, Winrex propose bel et bien des « cours » de perfectionnement en matière de trading, seulement ceux-ci sont très abrégés et n’incluent pas les informations nécessaires pour bien débuter en trading.

L’interface de Wirex est assez complexe d’utilisation, le broker propose donc également une micro-formation quant à l’utilisation de sa plateforme ainsi qu’une identification des différents outils de trading mis à disposition. Cette offre est similairement à la première, très vague et n’apporte aucun renseignement concret.

Des formations inaccessibles à tous chez Wirex

Et enfin, le point le plus controversé de tous au sujet de ces pseudos formations, c’est bel et bien la langue dans laquelle celles-ci sont disponibles. Dans un souci d’exclusivité, la plupart des courtiers en ligne proposent leurs services en plusieurs langues distinctes, on retrouve le plus souvent :

  • L’anglais.
  • Le français.
  • L’espagnol.
  • Le portugais.
  • Le néerlandais.
  • Le russe.

Si Alvexo met à la disposition de ses clients pas moins de 7 langues en tout pour apprendre, c’est loin d’être le cas pour Wirex. Le broker en question n’a pas fait l’effort d’inclure plusieurs langues à ses webinaire informatifs. Pour pouvoir profiter des quelques informations délivrées par les experts de Wirex, il faudra maîtriser au mieux la langue anglaise, car aucune autre langue n’est disponible. En fait, l’intégralité du site est en anglais, difficile donc de se repérer si on n’est pas fluent dans cette langue. Ce point, additionné au manque de diversité linguistique du support client, fait de Wirex un broker désavantageux pour les traders étrangers.

La carte VISA de Wirex

Une des spécificités qui font que Wirex réussit toujours à attirer de la clientèle malgré ses nombreux points négatifs est bien évidemment sa carte VISA compatible aux crypto-monnaies. Le fait de pouvoir convertir rapidement ses crypto-monnaies en devise réelle et de pouvoir effectuer des transactions avec pourrait paraître très avantageux. Mais une fois encore, Wirex déçoit énormément ses utilisateurs avec des frais de change excessivement élevés.

La carte en question est une simple carte de crédit tout ce qu’il y a de plus banal qui fonctionne par induction. Cela signifie que le détenteur pourra payer sans mettre sa carte en contact avec un lecteur crypté, assurant une meilleure sécurité anti vol de crypto-monnaies. L’argument marketing de cette carte réside principalement dans le fait que celle-ci donne à son détenteur la possibilité de payer en crypto-monnaies ou de convertir celles-ci directement depuis son compte Trader. L’idée de base étant de concrétiser l’apparition des crypto-monnaies dans l’économie mondiale, seulement voila, Wirex a su tirer profit amèrement de cette situation.

Se ruiner en convertissant ses crypto-monnaies avec Wirex !

Si cette technologie est quelque peu rare, le concept en lui-même ne l’est pas. En effet, une grande partie des brokers sur le marché aujourd’hui proposent les crypto-monnaies comme indice en trading, Alvexo en fait justement partie. Le retrait et l’utilisation de celles-ci est également possible via certains moyens de paiement et en passant par des bureaux de change en ligne associés au broker. Cette opération est certes légèrement plus contraignante, mais elle vous assure une excellente rentabilité quant à vos transactions, ce qui n’est pas le cas pour la carte VISA de Wirex. En effet, l’utilisation de cette carte est loin d’être gratuite.

En plus des frais mensuels, vous devrez payer des frais de change astronomiques pour chaque transaction. Wirex s’octroie le droit de prélever 8% de la somme à chaque conversion, et ce, en utilisant son propre programme de change. C’est pratiquement inadmissible quand on sait que les frais habituels des bureaux de change varient entre 4 à 5 %.

Un choix très limité de crypto-monnaies pour Wirex…

Pour un broker qui se veut pionnier de l’industrie des crypto-monnaie, Wirex manque cruellement de choix quant à ses indices boursiers. Concrètement, si vous avez choisi de faire confiance à Wirex pour gérer vos transactions en monnaie virtuelle, vous ne pourrez absolument pas profiter de la totalité des crypto-monnaies en circulation aujourd’hui. C’est à peine 50 actifs en crypto-monnaie qui vous seront accessibles depuis la plateforme de Wirex.

Ce chiffre est assez décevant, d’une part parce que pour un broker qui se spécialise à 80 % dans le trading et la gestion des cyber-monnaies, c’est très restreint. D’autre part, il existe aujourd’hui moult autres courtiers en ligne qui ne font du trading en crypto-monnaies qu’une fonctionnalité secondaire, mais qui proposent quand même plus d’actifs que Wirex. A titre d’exemple, Alvexo qui n’est en rien spécialisé dans les crypto-monnaies propose bien une gamme garnie de près de 450 actifs, sans oublier les 5 paires additionnelles de cyber-monnaie.

Et si vous décidiez tout d’un coup que Wirex ne vous convenait plus au bout de quelques temps, vous seriez bien contrarié d’apprendre que l’annulation du contrat qui vous lie n’est pas si simple. En effet, il vous faudra attendre au moins 6 mois pour résilier définitivement un contrat signé avec Wirex.

Wirex et ses frais de transactions trop chers

Un autre point qui renforce l’aspect peu avantageux de ce broker, c’est la politique de paiement appliquée par Wirex. Comme c’est une plateforme de trading en ligne, le client doit impérativement passer par des organismes de paiement pour injecter ou retirer du liquide sur son compte. Il se retrouve alors à choisir parmi les options que lui propose son courtier, en l’occurrence pour Wirex le problème n’est pas le nombre d’options mais les frais associés à celles-ci.

Il faut tout d’abord savoir qu’il existe de nombreuses modalités pour effectuer des transactions de compte à compte, certaines engendrent des frais supplémentaires alors que d’autres sont gratuites. C’est précisément là que réside le point négatif concernant Wirex. Contrairement à Alvexo qui met surtout en avant des modalités gratuites telles que Mastercard, Skrill, Nettler, ou encore Maestro, Wirex lui privilégie les méthodes avec beaucoup de frais de transaction.

En fait, la majorité des moyens de paiement proposés par ce courtier sont accompagnés de charges additionnelles pouvant aller jusqu’à 12 euros unitaires… Impossible donc de faire des économies sur les frais de transaction avec Wirex.

Bilan final sur le courtier en ligne Wirex

Après avoir effectué un tour d’horizon assez complet de ce que Wirex avait à proposer, il s’avère que ce n’est pas du tout un broker à recommander, comme vous l’aviez sûrement deviné. Le manque d’éligibilité des services proposés à la part non négligeable de clients étrangers en fait une assez mauvaise référence en trading. Le service client incompétent ainsi que les offres en dessous de la moyenne en matière de qualité ont également contribué à la chute de popularité que connait Wirex. Au côté de ces soucis d’ordre technique, on retrouve également les inconvénients suivants chez Wirex :

  • Beaucoup de bugs sur la version mobile.
  • Des offres de parrainage peu avantageuses.
  • Rentabilité inférieure à celle promise.

Et ce, sans parler des restrictions sur la carte Visa Wirex. Celle-ci est très limitée en matière de retrait en distributeur automatique, à peine 250 $ par jour. C’est bien peu quand on sait que la valeur actuelle du Bitcoin avoisine les 10 000 euros. Tous ces points sont les raisons qui ont poussé les utilisateurs à donner la maigre note de 2/5 à Wirex. Pour conclure donc, la société de courtage en ligne Wirex est loin d’être à la hauteur face aux géants du même domaine, comme Alvexo. Wirex a encore du chemin à faire afin de pouvoir répondre pleinement aux attentes de ses clients et de remonter sur l’échelle de popularité auprès des traders du monde entier.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

Articles similaires